01 février 2012

Connaissez-vous République de la malbouffe ?

Qui se souvient de Jacques Borel ?

Réalisé par Jacques Goldstein, ce documentaire, République de la malbouffe, est inspiré par Xavier Denamur, un restaurateur parisien auteurs de tribunes très intelligentes et justes contre la baisse de la TVA sur la restauration (il avait raison ! ), et de l'examen de « porte monnaie au rayon X » de gros contribuable.

Xavier Denamur, restaurateur engagé, qui fut jusqu'à récemment actionnaire minoritaire de Rue89, a produit ce film pour dénoncer une tendance lourde : l'industrialisation croissante de la chaîne alimentaire, jusque dans les grands restaurants, et le poids des lobbys sur la réglementation.

Cet extrait du film, narre la rencontre avec Jacques Borel dont le nom était autrefois synonyme de fast-food. Dans l'aile ou la cuisse, Tricatel interprété par Julien Guiomar est librement inspiré de l'industriel français Jacques Borel, baptisé à l'époque le «Napoléon du prêt-à-manger ».
L'extrait est proprement génial et assez représentatif du cynisme capitaliste de situation. L'analyse de Borel est intelligente et fondée, ses conclusions sont cyniques et obscènes.

Mensuel avec DVD à acquérir d'urgence pour quelques euros bien investis.


Lien du texte original ICI 

4 commentaires:

Domdom a dit…

Dommage qu'avec une telle agressivité, l'ami Jacques Borel ne mette en avant sa mauvaise foi certaine...
Ses arguments "passeraient" certainement mieux, voire paraitraient plus crédibles, s'il employait un ton professoral et bienveillant.

En même temps, on ne change pas une vieille carne sur le retour en charolaise de concours !

Rosalie a dit…

Voici une vision d'un chef d'entreprise, qui serait plus utile en école de commerce qu'en école de cuisine : où comment transformer une matière première de mauvaise qualité (de merde?!) en un produit fini cher et pourtant très attractif.
Je n'arrive pas à être impressionnée par un "géant" tel que cet homme, tant ces valeurs profondes sont abjectes.

Merci pour cette vidéo!

Loïc marande a dit…

J'avais vu cet énergumène sur France 2. Il est toujours aussi odieux et cynique.

Ménager Fred a dit…

Hier nous avions notre CA Biobourgogne et un des administrateur l'avait avec lui (le film), j'ai hâte de le voir, ça a vraiment l'air comique!!! Désolé, c'est les nerfs!!!

Pour le plaisir je vous lâche un bout du discours de Bruno Lemaire à Beaune 18 et 19 janvier 2012:


« il n’y a que des idéologues écolo, radicaux et bornés pour penser qu’un jour on pourra ne produire que bio. Arrêtons de dresser des murs, arrêtons de refuser de trouver génial le projet du voisin s’il l’est. Surtout quand les démarches sont complémentaires».

Bruno Lemaire ministre de l'agriculture donc...
MDR...