14 avril 2009

Connaissez-vous l'araignée de mer ?


L’araignée de mer m’impressionne depuis toujours


Photo BV
J’ai presque 8 ans. Mon père et moi sommes en belle équipée de pêche sur le rivage. L’eau fraîche du petit matin recroqueville mes orteils. Mes pieds emballés de méduses se fripent. Ces sandales faites d’entrelacs de plastique mou et translucide, à l’antonomase gluante, étranglent et pincent mon petit orteil me faisant craindre, impromptues, des attaques sous-marines de crabes. Le long de l’étroit port des Corbeaux, nous prospérons de flaque en flaque. Nous fouillons de nos épuisettes fosses et chenaux. Je prends bien soin de conserver mes pieds hors de l’eau et de ramener le filet bleu de ma trouille le long des algues brunes et des goémons noirs. Ils lèchent mon épuisette et m’initient à leur mystère. Les prises sont proportionnelles à nos tailles. A mon père les gros bouquets roses nacrés, à moi quelques jeunes crevettes translucides et petits crabes vert jade. Soudain mon haveneau se cale sous un rocher. Une force invisible semble l’y retenir. Centimètre par centimètre, je le ramène à moi. Je découvre camouflé dans les varechs chevelus, un caillou immobile, rouge, hérissé. Quel est ce monstre velu et piquant aux intentions clairement hostiles ? Une araignée de mer ! Elle me pétrifie. Son œil exorbité, petite boule noire caoutchouteuse, profite à son air endormi. La bête s’affiche morne, alors que la pince baladeuse tricote doigts et pull-overs qui passent par là. L’araignée de mer m’impressionne depuis toujours.
D'Yeu que c'est bon - extrait

3 commentaires:

Anonyme a dit…

illisible ce post

Bruno Verjus a dit…

Je ne publie pas les commentaires anonymes ... je fais exception pour celui-ci. S'agissant de l'un de mes écrits ! J'assume ce texte poétique, que j'aime bien. Illisible dites-vous ? B

paroparis a dit…

je veux dire qu'en ouvrant votre blog, les caractères sont illisibles. Ce n'est pas une critique sur le contenu. Je lis parfaitement votre post du 12 avril, pas celui du 14 sur l'araignée. Il s'agit certainement d'un problème technique. Voilà.