02 juin 2011

Connaissez-vous Yuzu ?

Nippon de l'ascension

Yuzu, photo bruno verjus jeudi 2 juin 2011 - 12h59

Yuzu, retenez bien ce nom soufflé il y a quelques semaines par l'excellent chef Christophe Philipe (link), et visité ce jeudi 2 juin en compagnie de celui que se définit comme le DSK de la gastronomie *, le délicieux professeur  John Talbott (link). 
*Addiction pour la cuisine, mais pas uniquement celle de room service...

Yuzu un restaurant japonais qui pratique une cuisine japonaise. Shindo san (ex Bisan) aux sushi et sashimi et Takemoto san (ex Také) aux tempura et cuissons. Rare à Paris où le quotidien des chefs japonais consiste désormais à cuisiner pour le compte de restaurants de cuisine française ou à cuisiner à la française.
Yuzu une belle table de haute cuisine japonaise classique mêlant tempura aérienne, sushi savoureux et sashimi de poissons purs. Un très bon moment dans ce Paris de lumière et de souffle, abandonné des parisiens aux profits des touristes, cédant l'arrogance à la nonchalance.

divines tempura et carte de vins vivants : Roch, Pacalet, Dard et Ribo, Lapierre,...

L'on peut même apporter ses chiens, sacs à mains !

Yuzu
33 rue de Bellechasse 75007 Paris
Tel + 33 (0)1 47 05 28 84

7 commentaires:

Ariane a dit…

merci pour l'info, adoratrice de cuisine nippone, j'y cours dès que possible !

Anonyme a dit…

Merci ! Cela donne envie de déguster des tempuras !
Quel est le prix moyen ?

Bruno Verjus a dit…

une trentaine d'euro le midi - le soir menu Omakasé à 50 €

christophe philippe a dit…

super repas! adresse a soutenir j étais seul dans la salle.

Rosalie a dit…

Cet article vante si bien le lieu, ça me donne envie d'y courir pour un VRAI repas japonnais. On aime bien les tout-sauf-japonnais qui font des sushis, mais non, en fait.

Merci!

Caro a dit…

Bon, j'y suis allée et j'ai regreter. J'y étais presque seule, un homme abandonné par un collègue et une jeune japonaise et son manga (bon signe). Ce jour là tous les produits étaient au top surtout les poissons frais, les petites herbes fraîches mais les à cotés manquaient rérieusement d'idée, d'allant... omelette pomme de terre, salsifis,la soupe est maison mais manque de relief. Bref, une cuisine (trop) traditionnelle peu etre pour moi qui aime être surprise par des texture. Le menu bento c'est 8 pieces de maki, et en sashimi saumon, thon et cabillaud de premiere qualité mais j'en attendais plus (oursin, seche, algue, radis n'importe). La tempure sans plus, pas croustillante un peu mollasse même si bectée en tt premier. Ma mèere en fait une aussi fine mais mieu prise; En sortant assez dépitée je pose la question Mais qu'est ce qui ce passe ici avec tous ces éloges... et oui aujourd'hui l'un des chef manquait à l'appel pour répondre au besoin d'un évènement au Bourget et était remplacé par une jeune femme. Par contre celui qui était là officiait en même temps pour l'évènement ce qui fait que le chef expédie ses bentos avec assurance mais quand ^même cela expliquerait peut etre le manque d'attention pour les acotés. En tout cas quand je vois tes images je me dis que ça ressemble et que peut etre même en laissant de côté cette mésaventure cette table traditionnelle ne me conviendrait pas de toute façon. Bref très déçue en sortant presque métamorphosée en tigresse lunatique.

Laurafoodies a dit…

Oui, maintenant je connais. Une adresse qui rime avec délicatesse !