24 février 2009

Connaissez-vous lisible, la lisibilité ?

OFF4
Le mot de ces deux jours ... A tous propos, à toutes les sauces et sur tous les plats ... Lisible, lisibilité, vous connaissez ?

MAIS que dit le dictionnaire ?


Larousse en six vol., 1980
LISIBLE, adj. Qui peut être lu : Écriture lisible.

Petit Robert, 1970
LISIBLE, adj. 1464 de lire 1° Qui est aisé à lire, à déchiffrer. Écriture, inscription lisible. Sa signature est à peine lisible. FIG. Déchiffrable, visible. « Le jeûne et la misère étaient gravés sur cette figure en traits aussi lisibles que ceux de la peur » (Balzac). 2° (1798) Digne d’être lu. Cet article est à pleine lisible. ¤ ANT. illisible.

Petit Robert, 1996
LISIBLE, adj. 1464 de lire 1. Qui est aisé à lire, à déchiffrer. Écriture, inscription lisible. Signature à peine lisible.- Schéma, carte peu lisible. PAR EXT. Visible. « Le jeûne et la misère étaient gravés sur cette figure en traits aussi lisibles que ceux de la peur » (Balzac). 2. FIG. Compréhensible à la lecture. Ce texte n’est lisible que par des spécialistes. Texte lisible à plusieurs niveaux, qui permet plusieurs lectures. ¤ Parfaitement clair, intelligible. Une politique peu lisible. 3. (1798) Digne d’être lu. Cet article est à pleine lisible. ¤ CONTR. illisible.

Bibliorom Larousse, 1996 (version électronique du PLI)
LISIBLE, adjectif : 1. Aisé à lire, à déchiffrer. Écriture lisible. 2. Qui peut être lu sans fatigue, sans ennui ; digne d’être lu. 3. Fig. Qui est facilement intelligible et ne recèle pas d’élément caché. Un projet, une action lisibles.

Robert historique de la langue française, 1998
Lisible et surtout lisibilité sont employés en politique à propos d’une action, d’un comportement clair et compréhensible par l’opinion (années 1980).

video

Sabine Bucquet-Grenet, Les éditions de l'Epure

video

Nicolas Chatenier, Agent de Chefs - Peacefulchef

1 commentaire:

stephane a dit…

La lisibilité? C'est le chemin direct à la gourmandise,La conceptualisation c'est de la masturbation...