08 septembre 2011

Connaissez-vous la chambre aux confitures ?

Les doigts dans la confiture
Photo Bruno Verjus

Me voilà pris les doigts dans la confiture. Devant ma porte hier, deux jolis sachets contenant chacun quelques pots de confitures aux souvenirs et coloris d'été. 
La confiture cette mémoire gourmandes en petits pots de verre. 
La Chambre aux confitures cultive cette nostalgie sucrée. Fruits du Printemps - rhubarbe, sureau; Fruits d'été - cerise, framboise, mûre de ronce, fraise, mirabelle, melon, églantine; Fruits d'automne, figue, pomme, poire, coing nèfle.
Les accords mêlent goûts et sensations; voilà le Luberon lorsque la lavande caresse l'abricot ! Lise Bienaimé la bien nommée, ballade ses fruits sur la table. Ses confitures accompagnent, viandes, fromages et se glissent dans les sauces. j'ai beaucoup apprécie la confiture d'orange douce-amére à l'équilibre parfait.
Je vais vous confier un secret, certaines de ces confitures approchent le sublime de celles de la fée Christine Ferber : c'est vous dire. Dernier détail, les prix eux aussi...
La boutique ouvre le 21 septembre 2011, rue des Martyrs. Cette rue devient l'une des plus gourmande et sucrée de la capitale. Sébastien Gaudard y termine les travaux de sa future pâtisserie.

LA CHAMBRE AUX CONFITURES
nouvelle épicerie fine finement confiturée
9, rue des Martyrs, 75009 Paris

6 commentaires:

LILIBOX a dit…

Quelle bonne nouvelle!

poucinette a dit…

belle découverte merci du partage

sophie a dit…

Mh merci pour l'info, je la note dans mes petits papiers. Et si les produits sont au niveau de Ferber, mes enfants et moi allons nous faire des bisous collants toute la journée ;=)
En effet, rue des Martyrs devient la rue gourmande de Paris. Il parait qu'il y a une autre épicerie en cours d'ouverture aussi en septembre (peut etre la meme, en fait...)

Laurent [aka Kitchen Chick] a dit…

Je veux bien finir le pot...

Ariane a dit…

Je suis justement passée devant aujourd'hui, les derniers travaux sont en cours visiblement. Et bien d'accord sur la rue des Martyrs qui pourrait postuler au palmarès de la rue qui a le plus de gourmandises au mètre ! Réflexion toutefois qu'on s'est faite sous le soleil : il manque un bon glacier depuis la fermeture de Caramello....

dominique a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.