18 septembre 2012

Connaissez-vous les Bloggeurs escrocs ?

Drôle d'histoire survenue à David Rathgeber du restaurant l'Assiette à Paris. Un bloggeur se présentant comme l'auteur du site le plus visité en France lui demande trois couverts gratuits en échange d'une bonne critique sur son site ...


David refuse et se fend d'une lettre pour expliquer le pourquoi, extrait : "Cher Monsieur, Merci de l'intérêt que vous portez à mon restaurant. Mais voilà, je ne fonctionne pas de cette façon .
Je suis Artisan je travaille dur, plus 80 h par semaine avec 5 employés, j'achète des produits de très bonne qualité les fournisseurs ne m'offrent rien j'ai un loyer un crédit et des charges énormes. Tous les journalistes qui viennent chez moi paient leur addition."

Voici la réponse du chroniqueur... "appréciateur"

"Je pense qu'en matière de goujaterie vous êtes un phénix !
Oser venir me faire l'apologie de votre dur labeur, et vous afficher tel un « martyr » de la gastronomie, ou une « victime » de l'art culinaire, en me jetant à la figure le nombre d'heures passées à « servir », et satisfaire, votre clientèle (c'est, là, la moindre des choses pour un chef, ou alors on parle de « malbouffe » !), m'apparait pour le moins déplacé, voire totalement inacceptable pour un chef digne de respect !
Sachez que je « teste » environ 350 tables l'an, et que, jamais au grand jamais, je n'ai eu à enregistrer ce genre de fadaises !
Des chefs avec lesquels je me serais vertement expliqué, certes, il en a eu !
Mais un chef, un « vrai », qui viendrait tenter de me culpabiliser tout simplement parce que je l'aurais « extirpé » de son traintrain quotidien, et que je lui aurais proposé (ô sacrilège !) de procéder selon une certaine équité, est-ce à dire, ce que je pratique à longueur d'année (hôtels et restaurants inclus), la gratuité des services apportés par chacun des intervenants, celui-là même ne mérite pas mon attention !
Vous n'avez rien compris à ma démarche qui consiste à ce que chef, comme chroniqueur, fournissent le meilleur d'eux-mêmes sans qu'il fut, le moins du monde, question de rémunération !
L'équité, vous dis-je, et rien que l'équité !
On aurait tendance à envisager, à vous lire, que vous seriez le seul à travailler et à « peaufiner » la quête d'une (relative) perfection !
Je me moque royalement que des journalistes (les imbéciles !) viennent chez vous rémunérer une prestation, et vous offrir, de surcroît, gracieusement, le fruit de leur travail, dés lors que vous n'auriez, de votre côté, pas le moindre respect quant à leur rédaction !
A vous « entendre », il suffirait de payer pour avoir l'autorité de vous critiquer !
Eh bien, sachez que je n'aurais nul nécessité à venir, tel que vous l'imagineriez, « profiter » de votre créativité (j'ose espérer, au moins, qu'elle existe) dans un contexte de gratuité, et d'équité, car votre personnalité, et votre stupidité, m'en auraient largement découragé !
Vous n'avez pas apprécié (ni, compris d'ailleurs) ma démarche, et, de mon côté, je vous découvre pathétique, si ce n'est consternant de cupidité !

« Petit » vous êtes, « petit » vous resterez !
J'ai l'honneur de ne pas vous saluer !
Charles-Henri Orliac
Chroniqueur « appréciateur » gastronomique et hôtelier"

57 commentaires:

Vincent POUSSON a dit…

Sur le coup, on pourrait croire que c'est un gag. Plus c'est gros, mieux ça passe?

Armand a dit…

Ce procédé est vieux comme...l'existence de guide gastronomiques douteux. Sans citer de noms, cela fait longtemps que ça existe. Il faut les foutre dehors et le faire savoir quand ils se présentent. La réaction du restaurateur a été bonne.

Domdom a dit…

A la place de ce "Monsieur" Orliac, je me serais simplement abstenu de répondre. Une telle prétention dépasse l'entendement...

Un tel donneur de leçons en mérite justement une bonne : faisons-le donc savoir largement.

Thierry Richard a dit…

Etrange sens de "l'équité", non ?

julien a dit…

Honteux tout simplement

Anonyme a dit…

Oui à diffuser largement, il faut boycotter ce gars, qu'il ferme son blog !!!

barbara a dit…

et en plus, un chroniqueur incapable d'écrire sans faute ... consternant ça aussi !

Stéphane a dit…

Quelle honte! Mais pour qui se prend ce Monsieur, et je lui fais honneur en le nommant "Monsieur".
Ces procédés ne sont malheureusement pas rares, des escrocs profite de la blogosphère pour se prévaloir d'une certaine notoriété. Mais la bulle éclate très vite.

Papilles et Papotes a dit…

Pourquoi cela ne m'étonne pas...

Ménager Fred a dit…

Et bien bon sang, si il avait parlé de notre Ruchotte de cette façon je pense que j'aurais pris 2 jours de vacances pour lui péter sa gueule...
Jamais vu un enfoiré pareil!!! Y va manger le saligot, y va manger grave!!!

Papilles et Papotes a dit…

Tiens, je partage cet article, il faut que cela se sache...Qu'on m'interdise de procéder un jour de cette façon...

Nina a dit…

Quelle bonne blague !!

Anonyme a dit…

Un restaurant est un commerce. Il y a donc une notion d'argent (l'addition) à prendre en compte. On ne travaille pas pour la gloire.

Anonyme a dit…

Non mais il est pas bien fini ce pauvre homme ....
Quelle honte !

Tit' a dit…

Quelle équité y a-t-il entre un restaurant qui a pignon sur rue (que je ne connais pas, certes) et un blogueur qui n'enregistre pas un ou si peu de commentaires en plusieurs mois d'existence et qui doit avoir la visibilité d'une tête d'épingle dans une botte de foin (avec un blog tout moche en plus - je sais, critiquer le physique, c'est pas bien bien) ?! Le gars qui n'a rien compris à la blogosphère !

les bonnes tables (ou pas) de Jack et Walter a dit…

Ce n'est pas possible ?? Pincez-nous ! comme Papilles et Papotes, nous allons partager (en espérant une réaction du Monsieur ? ) et nous allons continuer à payer notre addition, ce qui nous permet de partager nos impressions, bonnes ou mauvaises et en laissant toujours la rubrique commentaires libre de manière à permettre aux Chef de réagir et d’exprimer leur point de vue et leur éventuel désaccord et parfois c’est virulent…
Voilà des manières bien étranges !
A quand une charte des bloggeurs ? Nous sommes prêts à y travailler avec la profession et la communauté des bloggeurs que nous ne reconnaissons pas dans cette lettre
JACK ET WALTER

stephane a dit…

Pour accompagner ton propos voici une petite vidéo qui devrait je l'espere te plaire.

http://www.youtube.com/watch?v=OJ3KM2Qqvo4

Bon Vivant a dit…

Ce gloubi-boulga illisible, truffé de fautes d'orthographe et de syntaxe, est consternant. Mais le pire n'est pas là. Il y a donc des restaurateurs assez ballots pour nourrir ce bandit ?
Ah, les naïfs.
En attendant, merci m'sieur Orliac pour l'ombre que vous portez sur les blogueurs. Nous saurons nous en souvenir.

Anonyme a dit…

Déplacé, inacceptable ; osant s'afficher comme un "martyr" ou une "victime"; tentant de culpabiliser celui qui l'extirpe de son train train quotidien - qui, à bien le lire, consiste à se nourrir à l'oeil aux meilleures tables et loger dans les meilleurs hôtels à longueur d'année : Charles-Henri Orliac, petit, pathétique et consternant de cupidité, manque d'orthographe mais dispose de tout le vocabulaire nécessaire à son auto-portrait.
Zu

Samia a dit…

Non mais je rêve ! L'attitude de ce monsieur est proprement lamentable. Je suis, pour ma part, choquée à la fois par la manœuvre (fais-moi cadeau d'une partie de l'addition et je ferai de bonnes critiques)et par cette réponse idiote. Un peu de respect tout de même !

jean dominique a dit…

et en plus, il cherches les lauriers
il est candidat pour le Golden Blog Awards

pour être le plus représentatif du secteur c'est réussi.

Michel Smith a dit…

Cela ne me surprend pas... mais cela me scandalise toujours !

mme-beaute a dit…

Encore un pauv mec qui donne une image déplorable des blogueurs qui ne sont là que pour gratter quelque chose.... Minable ....

Hervé a dit…

Par curiosité je suis passé sur son site (mea culpa, j'ai certainement augmenté sa fréquence de 50%).
Les textes sont vides, les photos sont moches, le site en lui même est nul.
Il suffit de regarder le sondage sur son site "Comment trouvez-vous ce site ?" et les choix possibles, pour imaginer le personnage.

Mais je porte aussi un coup de gueule aux restaurateurs qui acceptent de jouer le jeu de ces bandits sans réfléchir aux conséquences.
Heureusement qu'ils en reste encore pour rester fier et droit dans leur démarche.

Spinny a dit…

Quelle honte! J'espère que cette histoire sera suffisamment reprise et fera réfléchir les blogueurs (ce monsieur n'est apparemment pas le seul) qui osent demander la gratuité. Il ne peut y avoir d'objectivité quand on est invité.

Spinny a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Mélodie a dit…

Dingue un culot comme ça !
J'ai bossé pour un guide et le mot d'ordre, c'est justement l'indépendance!!! Jamais accepté une invitation, toujours payé mon addition, y compris café et digestif...
Faut croire que la charte tacite des journalistes et blogueurs food lui a échappé à un moment donné.
Dommage qu'aucune photo de ce cher monsieur ne soit dispo sur le web pour permettre aux restaurateurs et hôteliers de le repérer et le recevoir avec toute la déférence qu'il mérite ;)

Christophe a dit…

Une petite visite de son blog m'a permise de remarquer que ce petit monsieur ne daignait descendre que dans le sud ; aucun restaurant ni hôtel de province... mais de Provence, oui !

Delph a dit…

Mais quel culot !! Heureusement que le ridicule ne tue pas...

Michel Smith a dit…

Je pense cependant que les restaurateurs sont aussi les dindons de la farce. Ils sont vraiment naïfs ceux qui se laissent avoir de la sorte...

Patrick MACLART - Bourgogne Wineblog a dit…

Bourgogne Wineblog désapprouve ce genre de choses. L 'info est relayée sur ma page facebook, et on fera connaître toutes ces pratiques honteuses.

Il faut aussi que le restaurateur fasse attention à ne pas se laisser berner aussi facilement.

Forza !
Patrick MACLART
Bourgogne Wineblog.

Claude a dit…

Quel goujat ce "Charles André" Orliac ! "..Petit vous resterez.." écrit-il..quel culot ! ce type doit être dénoncé le plus amplement pour qu'il cesse de sévir !
je pense que tout chef et propriétaire d'un vrai restaurant lui claquera la porte au nez !

Mo. a dit…

Honteux tout simplement ....

Gourmandises de Camille Panier gourmand & Gastronomie a dit…

En tant que ecommerçante dans la gastronomie, je ne compte plus les sollicitation me demandant des produits gratuits contre des billets TRES TRES LUS par la planète entière à en croire les dires de certains blogueurs. Je m'étonne souvent de voir que leur billet n'ont jamais de commentaires...

Ah! bah quand on peut gratter de la bouffe gratuite, il y en a qui essaye!

Domdom a dit…

Petite idée en passant : encourageons donc les bons professionnels que l'on essaie de plumer, tel David Rathgeber à l'Assiette (www.restaurant-lassiette.com) - mais aussi beaucoup d'autres- en leur rendant visite et nous régalant !

Domdom a dit…

@stephane : bravo ! Sus aux cuistres !

Claire a dit…

J'en ai le souffle coupé ! Non mais sérieusement, ce gars existe ? Quel infect cafard !

lynda ramdane a dit…

Il est inconnu sur la planète ce soit-disant chroniqueur.. Un pique assiette des temps modernes... Un petit d'esprit meublé de quelques petites phrases bien tournées. Monsieur le pseudo-chroniqueur , allez donc enquêter aux restos du coeur c'est gratuit et cela leur ferait du bien qu'on les mette un peu en avant. Haut les coeurs restaurateurs , tous les critiques (j'aime pas ce mot) ne sont pas comme ça et c'est tant mieux. Ah j'oubliais Monsieur le Pique Assiette en mal de reconnaissance : un vrai enquêteur reste anonyme et paie son addition.

Yann Leclerc a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Christophe Delaplanche a dit…

Diantre, mais quel est fe cuistre osant refufer 3 coufferts à cet éminent bloggeur à la brillante réputafion faisant la fluie et le beau temps sur toutes nos bonnes tables de Franfe et de Navarre sous l'odieux prétexte d'économiser quelques sesterces !!
Palsambleu, que ce minable tâcheron soit embroffé de la barbe au cul et qu'il souffre mille morts avant que son grotefque estaminet, désormais honni, sombre dans l'oubli !!!

Anonyme a dit…

c'est bien, je sais où je vais aller manger maintenant !! :D

Anne (Papilles et Pupilles) a dit…

Bonjour,

Je trouve cela absolument scandaleux, archi malhonnête et complètement écoeurant. Toutefois je souhaiterais ajouter que les blogueurs sont dans leur majorité des gens passionnés qui respectent les chefs, leur travail et les produits, qui partagent au quotidien leurs recettes et leurs coups de coeurs, et que quelques brebis galeuses ne doivent pas faire oublier l'essentiel.

Anonyme a dit…

Pathétique bonhomme !

Qu'il ferme son blog !

Marie-Claire a dit…

Décidément, la bêtise et le manque de respect n'ont pas de limites. C'est absolument navrant d'imbécillité et de goujaterie ! Ce type devrait déjà commencer par apprendre à écrire le français d'une part, et à pratiquer l'honnêteté d'autre part.

luxsword a dit…

J'ai du mal à croire que la lettre soit vraie. Soit tout est bidon, soit le "bloggeur" l'est. Quelqu'un avait envie de voir sa prose circuler sur le web...

Nadja a dit…

Je peux vous assurer que ce n' est pas bidon, j' ai encore la lettre de ce Charlatan dans la boîte mails de mon ordinateur, et pour info, les 2 autres invitations réclamées, étaient pour sa femme et son fils de 16ans.

David a dit…

Merci a tous et à toute pour vos commentaires .

un grand merci à Bruno pour le relais , j'espère vraiment que cet imposteur et escroc prendra une belle leçon

Au plaisir de vous voir à l'assiette ou ailleurs autour d'un bon plat et d'une bonne quille ,
Vive la cuisine le partage et l'Amitié

Bien à vous

David

David a dit…

Merci a toute et à tous pour vos commentaires.
J'espere vraiment que cet imposteur escroc à pris une bonne leçon .

Au plaisir de vous voir al'assiette ou ailleurs autour d'un bon plat canaille et d'une bonne quille.

Vive la cuisine et le partage.

Bien à vous
David

Anonyme a dit…

Il n'y a pas que dans ce domaine. je travaille pour une pme de la mode enfantine et régulièrement des blogueurs lus et relus partout dans la galaxie nous proposent des 'articles' en échange de produits gratuits....

Anonyme a dit…

Il n'empêche, je suis restaurateur mais je préfère rester anonyme....que j'ai accueilli beaucoup de journalistes et blogeurs connus qui restaient anonymes et se présentaient au moment de l'addition. Aucun n'a payé, j'ai invité tous ces gens qui m'ont bien remercier par la suite.
IL faut reconnaitre aux mérites de Mr Orliac d'avancer à visage découvert et de se présenter, ce qui n'est pas si courant que cela. Donc, NON aux gratuités et OUI à la demande avant.

Claudie a dit…

Vu tout ce qu'on me demande pour mon entreprise ca ne m'étonnes pas ! La gratuité est le moteur de beaucoup de blogueur !

Unknown a dit…

Mes amis graphistes, photographes ou encore web designers indépendants utilisent souvent la comparaison du restaurateur pour expliquer que non, pouvoir ajouter une pièce à leur book ou l'assurance "que ça vous fait de la pub gratuite", n'est pas une juste compensation du travail fourni.

Je n'aurais jamais imaginé qu'on puisse aussi faire le coup aux restaurateurs...

Anonyme a dit…

Le sondage sur le site de ce monsieur m'a bien fait rire:
"Comment trouvez-vous ce site?"
Les réponses: "Utile"/"Amusant"/"Très intéressant"/"Passionnant"

Modeste avec ça!

alain neyman a dit…

Quelle publicité pour ce blog ! "Parlez de moi, en bien ou en mal, le plus important est que l'on parle de moi".
Grace à cette pub le trafic du blog doit atteindre des sommets inespérés et les restaurants invitants vont être enchantés de la visibilité. Cela peut-il donner des idées à d'autres restaurants ?
Monsieur CHO vous remercie ! MDR.

Jon Lankry a dit…

De toute façon, voilà une légitimité bien drôle...
3 couverts offerts contre une bonne critique... et si il n'a pas aimé ? il donne une bonne critique aussi ?
Pourquoi 3 couverts ??
Si on lui offre 6 couverts, il dit que c'est le lieu incontournable ?

Pic assiette des temps modernes en effet...

Anonyme a dit…

David !
oh David venant de vous, quelle tristesse doit vous saisir d'être à l'origine d'une telle délation.

je vous souhaite de ne plus jamais risquer d'en être victime.
tout ne justifie pas tout.

je prie pour vous David.

Anonyme a dit…

3 COUVERTS !? PARCE QU'IL SE DÉPLACE AVEC FEMME ET ENFANT ! SI SI JE LES AI RINCÉ DEUX ANS DE SUITE ET PUIS J'AI DIT STOP ILS N'ONT PAS INSISTÉ DU TOUT LE FILS PRENDS LES MEMES AIRS QUE PAPA TRÈS GRAND ÉCRIVAIN ! C'EST LA HONTE CES GENS LÀ CETTE FAÇON DE RÉPONDRE ON A DU MAL À Y CROIRE !!