19 octobre 2010

Connaissez-vous la cucina povera de Salvatore Tassa et Giovanni Passerini ?

Mots en bouche

La cucina povera avec Omnivore aux grandes tables du 104.

1 commentaire:

ronan a dit…

J'y étais et honnetement quelle déception...
Les plats se sont avérés pauvres...en goût. A l'exception des trippes assez relevées mais qui étaient accompagnées de cocos archi cuit le reste ne mérite même pas de commentaires. Et que dire de l'attente entre les plats. A 23h nous sommes partis, sans regret et sans avoir attendu le dessert. On ne nous y reprendra pas. Pourtant le consept était très vendeur.