19 mai 2010

Connaissez-vous le thé à la menthe ?

l'amante au thé

Le petit monde se pressant au café situé face à l'agence du Bardo Tunisie Télécom, doit en rire encore. Voilà l'histoire !
Attablé pour quelques minutes en terrasse, il s'écoule une bonne heure et demie, sirupeuse, dans l'attente de notre rendez-vous.

Je commande deux thés à la menthe. Le serveur semble ne pas comprendre, je répète et mon amie confirme avec moi : 
- "du thé ... dans des verres ... avec de la menthe ?" 
- "oui, je peux faire du thé, ... du thé avec de la menthe, de la pistache, de la grenade ? "
- "à la menthe, s'il vous plait"
Le voilà de retour avec deux verres fumants, opacifiés d'un vert malachite. Du thé à la menthe, ... du thé au sirop de menthe !

Troublé, je fonce à l'intérieur du café et demande au même garçon : 
- "un autre thé, s'il vous plaît"
- "à la menthe ?"
-"non, nature !"
Je reviens en terrasse, mon verre de thé à la main, le goûte : du thé à la menthe !

Si la ponctualité tunisienne n'est qu'une aimable distraction du temps, le thé à la tunisienne, lui, est noir ou vert, et donc naturellement infusé de menthe.

thé à la menthe de Lamta - photo BV


Recette : Il se prépare avec du thé vert chinois (Zhejiang) gunpowder, du sucre et de la menthe fraîche. Il est conseillé de laver le thé à l'eau bouillante, une première fois puis de l'infuser avec la menthe et le sucre. La pratique confirme qu'il faut verser le thé 3 fois dans un verre et le verser de nouveau dans la théière de façon à corser l'infusion.

3 commentaires:

paulolambert a dit…

Bruno, je crois que c'est avant tout pour mieux repartir le sucre dans l'infusion que celle ci est versée plusieurs fois. Les théières en fer blanc traditionnelles vont chercher le liquide tout au fond, où le sucre s'est souvent concentré ... mais je peux me tromper.

Profitez bien.

sofoodsogood a dit…

Le Bardot, c'est là que je mangeais l'osbane...! ET est-ce que tu vas faire le pèlerinage aux beignets de Sidi Bou dont l'odeur reste à jamais collée à ceux qui les ont connus.On y boit aussi du thé sur les marches. Et il va aussi falloir que tu nous éclaires sur ces millefeuilles qui sont mille fois meilleurs en Tunisie qu'en France...Jamais compris pourquoi

Miss Gourmandise a dit…

ah nous les tunisiens et la ponctualité, ça fait pas forcément bon ménage! pareil quand quelqu'un te dira "inchallah" généralement c'est pour dire "jamais"...il faut aussi déguster les bricks au safsaf de la marsa, du pur régal, et après adoucir tout ça avec de la glace de chez "amm salem"..bon séjour!