11 octobre 2012

Connaissez-vous Clandestino ?

Photo BV
Voici Clandestino, l'oeuvre lumineuse de Marcelo Joulia, argentin et architecte, auteur de Unico dans le 12ème arrondissement de Paris. Ce nouveau restaurant squatte pour neuf à douze mois un Yaki-Wasabi oublié de la rue Crozatier.
Initialement prévu pour accueillir la cuisine du jeune chef de Roseval, Simone Tondo, c'est la comète Masa, un japonais (ex-Bigarrade de Christophe Pelé) qui a pris les commandes de ce vaisseau Clandestino. 
Le lieu surprend par ses allures de long couloir outragé. Le laid l'emporte jusqu'à saturation, à l'égal d'un bruit blanc. Les fréquences spectrales unifiées de cet horrible décors le rendent invisible, neutre. Les mets surgissent alors comme des apparitions bienvenues et contredisent la rumeur qui courait, enflait : "C'est pas terrible!".
Les 22,22 euros du menu du midi (entrée, plat, dessert) offrirent hier à mon appétit, un maquereau exemplaire d'assaisonnement et de fraîcheur. Une assiette chaleureuse, acidulée et vive comme un rayon de soleil d'automne. Carottes al dente en réponse au tendre croquant de la chair du poissons bleu. Une merveille d'équilibre et de saveurs. 
La bonne adresse où s'exerce le talent de ce jeune Masa, chef aiguisé et en devenir.



Photos BV

8, rue Crozatier 75012 Paris
Tél. : +33 9 80 68 08 08

1 commentaire:

feeltheairinparis a dit…

Merci beaucoup pour cet article. j'ai trouvé peu de retours sur l'endroit avant de m'y rendre mais celle-ci m'a permis de m'attendre au meilleur!
Je n'ai pas été déçue.