12 avril 2011

Connaissez-vous Règle du je(u) de Jean-François Piège ?

"Je est un autre
Tant pis pour le bois qui se trouve violon, et nargue aux inconscients, qui ergotent sur ce qu’ils ignorent tout à fait !" 
(Arthur Rimbaud - Lettre à Georges Izambard - 13 mai 1871)

La règle du je(u) - Jean François Piège - photo Bruno Verjus mardi 12 avril 2011 12h32

Le 79 rue Saint Dominique (link) se joue des mots et des mets. Côté rue, une boîte flanquée tout contre l'étroite porte pleine, renferme un trésor : la règle du je(u). En quelques mots, les ingrédients du jour en liste idéale frappent nos appétits : caviar osciètre, asperges vertes de Provence, langoustine vivante, turbot sauvage, ris de veau de lait, pigeonneau de nid. Pousser cette porte aveugle revient à franchir le miroir,  quitter le réel pour la poésie des sens. (link india mahdavi)

Il faut gravir un escalier tout aussi étroit que pentu pour déboucher dans la salle à manger. Précédée d'un bar (il devrait accueillir un mixologiste prochainement), cet espace baigné à demi de lumière zénithale s'offre en ombre et lumière. Jeu sensible des canapés qui se blottissent contre vous. Contre vous, contre vos habitudes, "Laissez-vous aller, profitez" semblent chuchoter les innombrables coussins enchantés...
La table se nappe de lin fin, se dresse en Gio Ponti, le choix se murmure comme une prière d'enfant : "Langoustine, turbot, ris de veau, pigeonneau... "
Les grignotages, le pain, le beurre, l'eau, les vins peuplent la vaste table. Confort ! Absolu confort de larges serviettes en lin au touché amidonné... du service, ce ballet réglé, millimétré.

les grignotages - photo Bruno Verjus

Vue sur la cuisine, tous les sens sont sollicités pour suivre le tempo magistral des plats : cohérents, précis, assaisonnés, gourmands. 
Bien sûr les produits ! Mieux qu'irréprochables, puisque mettant en scène de petits producteurs passionnés du beau et du bon, soucieux d'éclairer de leur artisanat et, humblement, au service des saisons.
Mais c'est surtout cette façon "sur le fil" de les amener à se livrer dans l'assiette et mieux encore dans la bouche du mangeur qui séduit. Pour cela, Jean-François Piège et ses équipes (citées sur le menu - rare et élégant) semble inimitable. 
La parfaite maîtrise des techniques et des produits, fruit d'une formation classique et incroyablement exigeante (link), n'obère jamais la sensibilité et le sentiment des mets. Ici, l'on comprend mieux pourquoi la perfection réside dans la perfectibilité. 


photos Bruno Verjus

album photo complet (link)

Coup de grâce avec le menu à 85 € tout compris, le midi.  2 ingrédients, pour moi, ce midi, langoustines et pigeon, les grignotages, vins (de vignerons) et dessert, un véritable cadeau pour cette inoubliable expérience de haute gastronomie. A ce propos, merci Lisa pour ce beau moment...

Au choix 1 ingrédient 70€ - 2 ingrédients 90 € - 3 ingrédients 115€
 3 ingrédients avec vins 165 €

Jean-François Piège
79 rue Saint-Dominique 75007 Paris
Tél : + 33 1 47 05 79 79

7 commentaires:

lesbecsfaims a dit…

Superbe table et superbe souvenir..... De la vrai grande cuisine comme je l'apprecie. Endroit qui nous propulses dans le temps et nous fais sentir comme a la maison.

Gilles Pudlowski a dit…

Je n'ai pas bien compris: ça t'a plu?
bises
G.

Bruno Verjus a dit…

@ Gilles : j'ai adoré ! l'esprit, la table, la sincérité et le confort prodigué au mangeur.

sofoodsogood a dit…

C'est du virage à 180° alors????

Bruno Verjus a dit…

@ sofood
La juste traduction de mes sentiments, dans les deux cas...

Chrisos a dit…

vous aviez portant annoncer ne pas y retourner après avoir été insulté par JFP
http://foodintelligence.blogspot.com/2009/11/connaissez-vous-thoumieux-version-piege.html?showComment=1259525363889#c1902209883094038347

Bruno Verjus a dit…

@ chrisos
seul les idiots ne changent pas d'avis, n'est-ce pas ?