03 mars 2011

Connaissez-vous Atao, la Dame des Huîtres ?

Fenêtre sur l'Océan


Photo Bruno Verjus- mercredi 2 Mars à 12h39

Un avis de grand frais souffle sur le dix-septième arrondissement de Paris. A mi-chemin de deux formidables tables gourmandes, La Bigarrade (lien ICI) et le Bistral (une chronique pour bientôt), Atao. Atao qui semble signifier éternité, vient d'ouvrir il y a deux jours. Une adresse à cueillir toute fraîche comme un fruit de mer. Une porte sur la Bretagne, le golfe du Morbihan pur iode.

Laurence Maheo, (voir lien ICI ) fier petit cheval de marée greffe un bout de sa Bretagne à Paris. Des produits sincères et justes : Huîtres La Gavrinis (les siennes), elles proviennent de captage naturel et ne sont ni triploïdes ni issues de closeries. Beurre élaboré par Cédric Briand né du lait de petites vaches Pie Noire - dont je suis amoureux - voir lien ICI. Les poissons itou.

Bouillon, carpaccio, le frais comme une ondée

Une carte fraîche comme l'eau des îles de la Jument, crevettes bio, carpaccio de St-jacques, de bar, pommes Rattes au beurre, palourdes au saké (la chef est japonaise), huîtres plates La Gavrinis de 3 ans, dodues comme des nourrissons. Tout est simple et de bon goût, y compris la crêpe beurre sucre. Une plongée en Bretagne pour moins de 50 euros. Les vins sont tout aussi nature.

la Bretagne en carte postale

Atao, La Dame aux Huîtres
86 rue Lemercier 75017 Paris
Tél : + 33 1 46 27 81 12

14 commentaires:

Anonyme a dit…

Magnifique Bruno, quelle chance de vivre à Paris... Pour les restaurants, je veux dire.
Fred"Ruchotte"

EUGENIE a dit…

Vous voulez dire que ça a changé de propriétaire ? Parce-que la dame des huîtres ça existe depuis des lustres !

Bruno Verjus a dit…

Oui cela vient d'ouvrir depuis 2 jours ... et c'est formidable !

Anonyme a dit…

d'écloserie M'sieur Verjus, d'écloseries ! Ahhhhhhh ces gars de la ville!!! donc la madame fait son nessain elle-même!!

Bruno Verjus a dit…

@ anonyme ... Sacrés gars de la campagne qui croient tout savoir et vont jusqu'à ignorer leurs propres racines !

Une closerie était une petite exploitation agricole (moins de 10 à 15 ha), par opposition à la métairie. Ce nom vient de la nécessité pour les paysans d'entourer leurs propriétés de clôtures vives et de haies d'arbres pour empêcher le bétail et certains gibiers de saccager les cultures. Il en va de même pour les exploitations ostréicoles, camarade paysan...

Anonyme a dit…

mon dieu on a touché le fond (de l'océan) je veux bien passer pour un crétin mais au moins je sais depuis 50 ans ce qu'est une écloserie M Verjus, gamin je grattais les tuiles pour récolter le naissin dans la rivière de Crach

http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_ostreiculture.pdf

alors faites amende honorable

Anonyme a dit…

et puis votre ostréicultrice parisienne je la trouvais tellement touchante dans son ignorance que je vous avais mis un autre commentaire pour vous dire mon hilarité

Bruno Verjus a dit…

@ Anonyme
oui oui écloserie ... dans une closerie ? Amande de mer honorable.
Pas reçu ce message anonyme moqueur ? Vous l'envoyez de nouveau ? La petite parisienne comme vous dites est un sacrée femme de caractère et puis vous savez bien que l'on est toujours l'ignorant d'une autre alors... cultivons cultivons

Bruno Verjus a dit…

@ Anonyme
oui oui écloserie ... dans une closerie ? Amande de mer honorable.
Pas reçu ce message anonyme moqueur ? Vous l'envoyez de nouveau ? La petite parisienne comme vous dites est un sacrée femme de caractère et puis vous savez bien que l'on est toujours l'ignorant d'une autre alors... cultivons cultivons

Marc a dit…

Bonjour,
Les photos sont alléchantes!
Mais c'est un restaurant de saison non?Les coquillages l'hiver...
Le décor à l'air un peu cheap,en décalage avec ces si belles assiettes(la patte japonaise!).

J'ai suivi un "lien" proposé(la vidéo de Laurence Maheo),l'huitre bio de Bruxelles c'est à se taper la tête par terre!

Anonyme a dit…

M Verjus seules les huitres creuses dites japonaises sont élevées en poches les plates sont récoltées par dragage et c'est pour cela que dans mon message je vous disais que j'avais montré la vidéo à de jolies copines édulis (huitres plates) n°2 bien galbées et qu'elles étaient pliées en quatre, que j'avais évité de la montrer à des ostréiculteurs craignant le syndrome de la mort subite!
cela dit mi-mars y a un coeff de 118 si cela vous dit un coup de TGV et on vous montre tout ça!

petitecuisine a dit…

Magnifique ! Rein que sur les photos on sent l'iode ! Enfin une autre bonne table Bretonne que Michel ? A essayer en tous les cas !

Bruno Verjus a dit…

mi-mars c'est court, mais bon pourquoi pas ?
B

laurent a dit…

Mangé, bu et approuvé ce midi.
Merci mon "Bruno-les-bons-tuyaux"